Récit d'une rencontre pas comme les autres

Publié le par Alison

Rencontre avec Marc Levy au Forum de la Fnac de (Lyon) Bellecour

Tout a commencé fin 2005 lorsque j'ai découvert au cinéma Et Si C'était Vrai. Dans les jours qui ont suivi, j'ai acheté le coffret de ses quatre premiers livres. Je commence par lire Où es-tu ? puis Sept Jours pour une Eternité. Je tombe sous le charme de cet auteur et désormais, je ne manque pas la sortie de ses trois prochains livres. Alors qu'il me semble avoir raté une rencontre avec Marc Levy l'an dernier ou l'année d'avant encore (probablement pour la sortie de Vous Revoir ou de Mes Amis, Mes Amours), cette année, je ne risque pas de manquer cette occasion encore une fois !

Le rendez-vous est pris, ce sera pour le mardi 26 juin 2007. Je suis à la Fnac vers 16h20-16h30 et je fais la queue dehors (on se croirait à un concert de Bénabar !). Je suis à peu près parmis les 20 premières personnes. Les inconditionnels de Marc Levy révisent leur classique, la tête plongée dans leur livre préféré. Les vigiles sont tendus, la "star" doit être arrivée. Peu de temps après, peut-être 20 minutes, ils nous font rentrer dans la Fnac et on accède au forum qui se trouve au 2ème étage. Un choix s'impose : plutôt à droite ou plutôt à gauche ? Pour moi ça sera le 4ème rang de siège sur la gauche. La rencontre avec Marc Levy est prévue pour 17h30, ce qui nous laisse encore un peu de temps devant nous.

Vers 17h10-17h20, alors que la salle était bien remplie, on voit arriver Marc par le fond. Il ne se fait pas désirer, premier (bon) point. Nous sommes divisés en deux rangés et Marc passe au milieu de nous ! Décidément ça commence vraiment bien. Je me doutais qu'il allait passer parmis nous et cela semble en ravir plus d'une. Le temps de se fumer une petite cigarette (pour la voix rauque !) et le temps pour nous de découvrir le déroulement de cette rencontre et Marc s'assoit sur le devant de la salle côté droit (c'est le petit détail qui fait tout : s'il s'était mis à gauche, j'aurais rien vu ! Mais on a fait un vote, et c'est comme ça en démocratie, Marc s'assiera à droite, point.)

Les-Enfants-de-la-Libert---004-blog.jpg

Nous avons droit à une interview d'1h environ pendant laquelle je découvre avec admiration Marc. En vrai, j'étais partie pour voir qui était cet auteur. Un auteur à succès qui avait pris la grosse tête (le melon comme dirait notre cher Bruno) ou s'il avait su rester simple et proche des gens. Je suis sans voix. Marc Levy est un homme simple et terriblement humain. Ces gens-là manquent sur terre. J'en apprends d'avantage sur lui que ce que je n'en connais et même si son dernier livre est différent des autres, plus triste et pas dans mes sujets favoris (l'histoire d'une vingtaine de jeunes résistants pendant la 2nde Guerre Mondiale), il me donne l'envie de le lire. Il nous fait passer du rire aux larmes (ou presque) en évoquant les différents thèmes de ses romans avec émotion.

Plusieurs sujets seront abordés durant l'interview et je peux découvrir et remarquer ses nombreux talents. Marc parle d'une manière totalement vraie et si sincère. Il est sans prétention, il a su rester humble et sait que tout peut s'arrêter du jour au lendemain. Il nous remercie de passer du temps (si précieux) à lire ses romans. Il se fout des critiques (qui ne sont pas toujours sympa avec lui, mais, c'est le rôle des critiques, nous dit-il) et se fout des apparences (certains devraient en prendre de la graine).

Il nous parle de son fils, de son père, de sa compagne (un peu), de sa vie, de ses loisirs (il adore cuisiner), de sa manière d'écrire, des titres de ses romans (parfois évident à trouver, parfois plus dur), du rapport qu'il entretient avec ses personnages, de la peur, de la chance, de ses projets, et plus il parle, plus je me dis qu'il existe encore des personnes qui ressentent les mêmes choses que moi. Je ne vois pas le temps passer et pourtant je sais que l'heure tourne et qu'il va bientôt falloir dire au revoir à Marc.

L'interview se finit et on passe alors à la séance de dédicace. J'attend une vingtaine de minute avant que ça soit mon tour. Marc me signera son premier livre, celui par lequel tout a commencé... Et posera tout sourire pour la photo.

Les-Enfants-de-la-Libert---005-blog.jpg

Il me faut quelques minutes pour réaliser que c'est fini. Je me retourne plusieurs fois, je le regarde. Je suis séduite. Pourquoi est-ce qu'il faut toujours que les bons moments aient une fin ? Il me reste tellement d'images et de paroles en tête... Souvenir d'un après-midi sur un petit nuage.

Les-Enfants-de-la-Libert---012-blog.jpg

Publié dans Lectures

Commenter cet article

élise 02/07/2007 18:21

salut !oué j'ai mis le temps pour commenter cet article parce que je ne voulais pas en dire du mal pour ne pas gacher ton joli souvenir.Dc je suis contente que ta rencontre ce soit bien passée, on peut dire que c'est toujours mieux quand ça se passe bien.En fait, ça doit être pour ça que je n'ai pas trop envie de rencontrer une nouvelle fois tu sais qui, ça s'est bien passé, c'était celui là et pas un autre que je voulais rencontrer même si après j'en ai rencontré d'autres aussi.Donc pour dire que quand on est déçu par un artiste, on est vraiment marqué pour la suite.Et justement, j'ai pas trop aimé ma rencontre avec Lévy.Ca m'empêche pas d'être contente pour toi, mais c'est pour ça que je suis pas venue plus tôt.Je voulais pas faire le com que je suis en train de faire ^^

Alison 02/07/2007 19:27

Salut ! Ouais c'est clair ! Je pensais bien que tu le commenterais jamais. Enfin, t'inquiète pas, quelque soit le sujet concerné, tu peux donner ton avis ! Mes souvenirs resteront tels quels. On en avait que très peu parlé et si on a l'occasion d'en reparler, ça ne me gênera pas.T'es pardonée va... Parce que cette rencontre là est intouchable Et puis comme ça, j'ai Marc Levy pour moi toute seule ! Ou presque...

Aurore* 29/06/2007 11:17

C'est super ça !!! N'étant pas une grande lectrice (voire pas une lectrice du tout...), je connais pas du tout les livres de Marc Levy... Mais tu m'as donné envie de découvrir!

Alison 29/06/2007 12:26

Salut Aurore ! Merci d'être passée, ça me fait plaisir ! Je suis contente de t'avoir donné envie de lire Marc Levy. Dans le même genre, il y a Guillaume Musso, qui est vraiment bien lui aussi. Gros bisous et à bientôt sur msn, sur ton blog, sur le mien, ou... en vrai !!!