A la recherche d'un stage... (Partie 1/3)

Publié le par Alison

C'est pas le moment.

Tout commence l'année dernière en 3ème Année de Licence. Au deuxième semestre, on commence à nous mettre la pression. Comme si tout seul on en portait pas déjà suffisament sur nos épaules. On est alors au mois de mars. On nous dit qu'il faut commencer dès maintenant à chercher un stage pour l'an prochain.

Oui mais voilà, moi je viens tout juste de commencer mon stage pour cette année en cours. Je n'ai pas la tête à ça. Je fais des journées partagées entre la fac et le stage, j'ai des longues semaines de cours et de travail à la crèche auxquelles s'ajoutent de la fatigue, des partiels à réviser, un rapport de stage à préparer, et des devoirs à rendre. Heureusement pour moi, je n'ai pas de dossier à rédiger. Ce qui me demanderai encore plus de travail à fournir que ce qui m'ait encore possible.

En avril, tout le monde commence déjà à voir la réalité en face : peu importe le mois de l'année et si on s'y prend le plus tôt possible ou pas, les lettres de candidatures restent sans réponse. Les profs essayent alors d'énumérer quelques lieux de stage que nous pourrions solliciter. Je prends note mais je suis complètement perdue. Mes semaines sont épuisantes, j'ai du mal à me concentrer pour suivre en cours et je n'ai décidément ni le temps ni l'envie de me plonger là dedans maintenant. Tout le monde ne parle plus que de ça autour de moi. Parfois, lorsqu'on me demande, je fais semblant de chercher moi aussi pour ne pas être encore plus seule. Car les personnes qui m'entourent ne comprendraient pas que je ne fasse "rien"...

Cela-suffit-blog.jpg

En mai, le mois des partiels, j'ai enfin terminé mon stage. Je me retrouve alors au milieu de personnes qui se mettent à me poser mille et une question sur l'année à venir auxquels je n'ai moi non plus pas la réponse. Mais ça personne ne semble le réaliser, vu que d'habitude, j'en connais un rayon sur le sujet. Mais là, ce n'est pas le moment et personne ne s'intéresse à moi de plus près. A croire que je suis un cas à part...

Je sais qu'il y a encore bien des épreuves qui nous attendent, mais pour l'instant je suis occupée à terminer ce premier cycle. C'est la dernière ligne droite avant d'avoir ce Bac + 3, cette Licence que j'ai tant espérer. Et je n'ai pas la moindre idée de comment faire face, par la suite, aux difficultés. Je verrai ça plus tard, en temps voulu. Moi aussi je doute, moi aussi j'ai peur, mais ça tout le monde ne veut pas le voir. Je dois être là pour les rassurer, comme d'habitude car elles attendent mon aide.

Sauf que j'en ai marre. Je sais que je dois réussir mes partiels et personne ne s'en rend vraiment compte. Je dois essayer de remonter mes notes si je veux que ma candidature pour le Master ne soit pas limite. A côté de ça, je suis entourée de personnes qui ont eu des meilleures notes au premier semestre et qui parfois ont moins de soucis que moi, comme souvent mais qui me demandent encore d'être là pour elles alors qu'elles ne le sont pas pour moi. A l'inverse et à quelques détails près, ça peut tout changer...

Puis les partiels passent, et avec la fin de l'année universitaire qui arrive, les vacances commencent. Je me retrouve alors face à un gros problème : on est au mois de juin, je cherche un travail pour cet été et en parallèle je dois chercher un stage pour l'an prochain. Je suis fatiguée de cette année et je me retrouve alors encore plus perdue et plus seule dans cette nouvelle épreuve qui se présente.

A suivre...

Publié dans Etudes de Psychologie

Commenter cet article

Pupuce 15/09/2007 21:44

Coucou !Il y a en effet un moment que je n'ai pas mis de note sur mon blog.Je vis à 200 à l'heure et je trouve moyen de ne pas savoir quoi raconter !J'ai repris mon poste dans mon petit collège en ZEP. Pour l'instant, tout se passe bien. Les gosses de 6e ont l'air un peu meilleurs que ceux de l'an dernier. J'espère que ça va continuer.Je te fais de gros bisous.A bientôt sur nos blogs.Cécile.

Aurore* 15/09/2007 13:51

Waow, pas glop tout ça... (oui j'ai des expressions pourries en ce moment). J'ai hâte de savoir la suite...J'espère que ça se passe mieux maintenant, en tout ca moi je suis à fond avec toi !!!A bientôt, bises.

Alison 15/09/2007 14:52

Heu... Je crois qu'on dit plutôt : « glauque » non ? Je sais pas si j'aurai écris et publié les parties 2 et 3 avant que tu remontes sur Lyon, mais en tout cas, je vais essayais de faire ça au plus vite dans les jours qui viennent ! (Et sinon, je te tiendrai au courant ! D'ailleurs faudra qu'on s'échange nos emplois du temps pour voir quand c'est qu'on peut se faire des trucs ensemble). Merci pour tes encouragements ! Et je n'ai qu'une chose à dire, c'est que la suite réserve bien des surprises ! Et un dénouement, plutôt heureux...Les choses se sont débloquées petit à petit et ça va beaucoup mieux.L'année s'annonce riche en... rebondissements !

Nico 15/09/2007 12:02

Ouf, heureusement que je connais la suite ! Parce que là, le suspens est insoutenable !!! En tout cas, c'est clair que ceux qui viennent chialer tous les semestres qu'ils vont foirer alors qu'ils ont eu 14 ou 15 de moyenne au premier ça me met sur les nerf…

Alison 15/09/2007 12:19

Tu m'étonnes que c'est insoutenable Pour pas trop dévoiler la suite de l'épisode, je peux pas trop en dire plus, si ce n'est que pour ceux et en ce qui me concerne surtout celles qui viennent me demander à quelques jours des résultats si elles vont avoir leur année alors que je galère pour avoir la mienne et qu'on a 2 ou 3 points d'écart dans nos moyennes, je n'aurai qu'une chose à dire :C'est que la chance tourne...