Humeur du jour - Mardi 04 Décembre 2007

Publié le par Alison

« [Elle] empoigne son guidon
C'est parti pour [sa grande excursion] »


Le Vélo... La Chanson de Marius - Bénabar - Bénabar

Panneau-C113-blog.jpg

~ Plus de 40 km en une semaine. Et mon chéri est parti pour cinq.

Puisque je suis seule, il faut bien que je m'occupe et que je remplisse mon esprit pour ne pas avoir une trop grosse baisse de moral. Ce qui est assez paradoxal car quand je suis seule, j'ai une multitude de choses à faire (encore que quand on est tous les deux aussi, mais je ne les fais pas car je n'ai pas besoin d'être active quand je rentre, alors je ne pense à rien ! Mais disons que, d'habitude, je prends moins soin de moi, alors que là, je ne fais que ça !) mais j'ai aussi beaucoup plus de temps, n'ayant plus trop le goût et ayant perdu la notion du temps.

Il faudra bien apprendra à gérer ça, même si je crois que je ne me ferai jamais à l'idée. C'est peut être pas une si mauvaise affaire que ça, de commencer un jour. Et pourquoi pas essayer maintenant.

Ca serait peut être bien en fait.

Mais bon, dès les premiers jours, je me suis organisée. Il le fallait, ça relevait de ma survie. C'était soit ça, soit je prenais ma boîte de 150 mouchoirs et je passais mes journées à pleurer en attendant que les heures passent et que mon chéri rentre. Là tout est prévu ou presque. Disons que j'ai un planning plus rempli, qui ne laisse pas vraiment de place à l'imprévu (c'est à dire au coup de cafard qui survient en général sans prévenir, juste à la vue d'un couple dans la rue, d'une chanson triste dans le lecteur, d'une scène romantique dans un film, et encore là ça peut encore s'éviter tellement ça saute aux yeux). Et puis, du coup ça me fatigue et j'ai plus assez d'énergie pour m'apitoyer sur mon sort. Quand je me glisse sous les draps, je m'endors presque dessuite, alors que d'habitude, je passe mes soirées à déprimer. J'en suis même à la limite de bosser mes dossiers, de revoir mes cours et de préparer mes oraux la nuit. Mais bon, faut bien que je dorme, hein !

Et pour ça rien de mieux que des activités, que j'aiment ou qu'à défaut de les apprécier, je dois faire (comme le rangement ou le ménage) qui permettent de se vider la tête et de ne penser à rien si ce n'est à ce qu'on est en train de faire. Et puis, comme ça, j'oublie...

Je sais pas si je pourrais tenir le cap avec les cours à la fac qui reprennent : je ne pourrais plus en faire tous les jours (encore qu'en ce moment le week end, je peux pas puisque mon chéri revient) mais j'espère au moins dépasser la borne des 100 km à la fin du mois. Ce qui fait qu'avec ce que j'ai déjà parcouru, il me resterait une 60 de km à faire, ce qui représente entre 8 et 12 jours encore.

A raison d'une petite séance de sport par jour (20-30 min), hissée sur mon vélo de remise en forme, bien au chaud dans mon appart (et pas dehors dans le froid !), devant ma petite télé (pour remplacer le paysage qui ne défile pas), ça fait pas mal au final et je suis bien contente de voir les chiffres s'additionner au fur et à mesure, car je tiens un carnet de bord (enfin, comprenez une feuille Excel) . Et la scientifique que je suis adore faire tous pleins de calculs avec.

Je me rend compte qu'un petit peu d'effort, c'est pas si dûr en fait, il suffit juste d'avoir le temps ou de le prendre, mais parfois même avec du temps, lorsque j'ai des semaine bien chargées et que je cours entre mon stage et la fac, je préfère me reposée autrement qu'en faisant du vélo (dans les bras de mon chéri par exemple, l'idéal serait encore de remplacer chaque séance de non-sport par un câlin ou une sortie, il faut que je lui soumette l'idée, je suis sûre que ça va lui plaire ! Mais en réalité, et avec un agenda de master, c'est infaisable...) même si je pourrais quand même mais je ne suis pas totalement une superwoman (encore que...) [A suivre le tag de Cécile et d'Amy à ce sujet, j'y pense, je suis en train de le rédiger, mais ça me prend toujours beaucoup de temps !].

Le mieux, en fait, c'est quand je vois combien ça représente tout ça, et là, je suis très satisfaite de moi, très contente, très fière de m'être motivée et ça me procure beaucoup de plaisir en fait ! D'où l'intérêt de le marquer ici.

C'est ça je crois la recette miracle du sport, c'est qu'avant de s'y mettre on y va en reculant mais une fois qu'on l'a fait, on est super détendu. Et après c'est un peu un cercle vicieux. Plus on en fait, plus on a envie d'en faire.

Et puis il parait que ça fait du bien. ~

Publié dans Humeur en chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

élise 25/12/2007 12:42

Joyeux Noël Alison !!!!Passe une bonne journée avec ton chéri Alors alors sous le sapin, tu y as trouvé quoi ? (et si y a pas de sapin, y a bien un ptit coin où trouver les cadeaux hein :))http://smileys.sur-la-toile.com/repository/F%EAtes/0005.gif

Morgane 24/12/2007 17:45

Coucou!Alors là, moi je dis BRAVO pour tes efforts.  Etre loin de son chéri et trouver l'énergie pour faire du vélo, c'est admirable.Perso, depuis Septembre, je n'ai pas réussi à faire du sport (cela fera parti de mes résolutions de 2008!lol)J'espère que tu passeras les fêtes avec ton chéri.Je te souhaite un bon réveillon et un joyeux noël!A bientôt!

Alison 27/12/2007 15:19

Salut Morgane ! Merci d'être venu me faire un petit coucou sur mon blog et de m'avoir laisser un com, ça m'a fait super plaisir de te lire depuis le temps ! Et un grand merci pour le "BRAVO" ! Enfin, ce n'est pas à toi que je vais apprendre ça, le vélo c'est beaucoup moins dûr que la course à pied ! Et pas de "mais nooon" qui tienne ! Je serai incapable de me motiver pour courir tous les matins ! Je déteste courir dans un autre objectif que celui d'attraper mon tram ou mon métro par exemple ! Et le 1500 m c'est pas pour moi. Déjà quand on faisait ça au collège ou au lycée, je détestais, mais alors, maintenant que je peux choisir, je préfère travailler mon endurance autrement. Alors, les exploits sont partagés, hein ! En plus ça fait mal au pied ! Et là dessus, je t'admire. Des fois, je pense à ce que je ferai si je ratais mon master. Et le concours de Professeur des Ecole reste une éventualité, mais le fait qu'il y est une épreuve sportive à choisir entre deux qui ne me tente pas plus que ça, ne me dit pas du tout... Tu crois que je pourrai leur suggérer de rajouter le vélo ? Mais par contre là où je te rejoind, quelque soit le sport, c'est que ça permet paradoxalement de décompresser, de se détendre et d'accumuler de la bonne fatigue. Et puis après on se sent tellement mieux qu'avant, que ça fait super plaisir d'avoir fait quelques petits efforts ! C'est aussi pour ça que je m'y suis remise : j'ai toujours aimé faire du sport et j'en ai besoin (aussi physiquement !). J'ai pratiqué beaucoup de discplines, et la dernière en date a été le tennis. Mais cela ne me plaisait pas tant que ça de le faire à la fac et pas à mon rythme... J'ai donc repris le vélo depuis chez moi ! Et je suis bien décidé à continuer. D'autant plus que je n'en avais plus beaucoup fait ces derniers mois moi non plus... J'ai donc attaqué mes résolutions plus tôt pour être sûre de les tenir et de ne pas les repousser encore ! Gros bisous et à très bientôt !

Nico 17/12/2007 20:57

Rah la la, depuis le temps que je voulais poster un commentaire pour cette note, voilà, j'me lance ! D'abord, je voulais dire que c'est pas évident de te savoir seule et que quelque part, je m'en veux de pas être avec toi, c'est pas facile. Toujours ce sentiment de culpabilité… En plus, comme le week-end je suis là, du coup c'est pas évident pour que tu puisse bosser… En tout cas, j'ai vu ta feuille Excel ce week-end, et j'ai été impressionné ! Alors, tu vas me dire que cette semaine t'auras pas trop le temps d'en faire, mais franchement c'est pas grave ! Il faut voir ce que tu as fait jusqu'à maintenant, c'est énorme !

Alison 27/12/2007 14:49

Hé ! Je t'avais même pas répondu à toi Plus qu'un jour et tout cela ne sera qu'un "mauvais" souvenir. Enfin, pas tant que ça... J'aime bien être seule aussi. Surtout quand j'ai le lit pour moi toute seule. Argh, tu reviens demain ? Il va donc falloir que je me réhabitue à pas dormir en plein milieu ? Et surtout aussi, je peux faire plein de trucs sans que tu me vois les faire ! Comme laisser la vaisselle s'entasser dans l'évier et tout ranger juste avant que tu rentres... Mais nooon ! Tu sais bien que tu m'as manqué ! Et puis vivre tout seule au quotidien, c'est pas pareil. C'est sûr que par certains côtés ça fait du bien de se retrouver et de pouvoir ne penser à rien, mais la vie à deux, c'est plus sympa ! Vivement demain ! Et tu ne me quittes plus après, hein ? Côté fac, ça n'aura pas été ma période la plus productive, ça c'est clair, mais bon... Je suis un peu comme ça moi aussi. Je préfère profiter de la vie plutôt que de bosser comme une malade. Et tous les week ends qu'on a passé étaient bien ! On a fait plein de trucs qu'on prend pas le temps de faire d'habitude, et ça c'était super ! Il ne reste plus qu'à inscrire ça dans la durée et ça sera parfait. Donc bon, quelque part, grâce à ça, ça nous a permis de faire plus de choses ensemble et de partager plus de bons moments, ce que d'habitude, on ne faisait plus trop à cause de plein de choses. On aura donc finit l'année en beauté, et je sens que celle qui va démarrer s'annonce plein de bonheur aussi avec toutes les bonnes nouvelles qu'on a appris ces derniers temps... Et la dernière en date, est sans doute la meilleure pour nous deux.

Ladymoon* 09/12/2007 10:25

Bonjour Alison!Bravo pour tous ces efforts en vélo ... même d'appartement, au moins tu peux rester au chaud!Pas de coup de cafard, hein!?Gros bisous!

Alison 27/12/2007 14:28

Salut Ladymoon ! J'ai du retard ! Enfin l'essentiel c'est que je lis les commentaires dès qu'ils sont publiés et dès que je les vois ! Même si j'y répond qu'un peu plus tard. Mais il va falloir que je remédie à tout ça très vite et que j'arrive de nouveau à m'y tenir ! En tout cas, merci beaucoup de me suivre au jour le jour et de venir me laisser un petit message à chaque fois que tu passes par ici. Un grand merci d'ailleurs pour tes encouragements. Gros bisous ! P.S : mon chéri rentre demain soir. On est arrivé au bout de la période ! Donc, des coup de blues, il ne devrait plus trop en avoir !