Humeur du jour - Mardi 11 Novembre 2008

Publié le par Alison

«  Ca fait [cinq] mois [quinze] semaines
[des milliers de] fois bonjour, au revoir, merci »

Tapis Roulant - Dans le caillou - Karpatt



~ Et même les jours fériés comme aujourd'hui, ou encore le 14 juillet, le 15 août et le 01 novembre derniers. Croissant et café macchiato le matin, chocolat chaud et chouquette l'après-midi.
Je veux bien travailler aussi à ces dates-là, mais il y a des règles à respecter.
C'est un droit auquel je ne renoncerai pas !

Les intérimaires sont venus en nombre pour remplacer la plupart de celles qui sont en grève dehors sous la pluie. Aujourd'hui c'est la journée de solidarité avec les personnes âgés. Une partie de nos revenus nous sont prélevés à cette occasion pour être reversés à l'état. Les revendications portent plus sur les choix d'application que sur la loi en elle-même. Ca se calcule en milliards d'euro. J'avoue qu'on est pas vraiment informer sur les conséquences au niveau de nos salaires et qu'on y comprend pas grand chose aux valeurs qui servent de base. Normalement il s'agit de contribuer à hauteur d'1/5 de notre contrat. Les arguments portent, je crois sur les bénéfices directes que récupèrent les entreprises par cette action (l'employeur n'ayant pas de charges à payer sur cette journée, il voit son coût horaire baisser). Pour l'employé c'est une journée supplémentaire de travail et donc une de moins de repos. Ce qui d'un point de vue familial n'est pas négligeable, surtout dans le domaine commercial. Et comme toujours, on préfère qu'on nous rajoute des droits et non pas qu'on nous en enlève...

Encore que ces jours-là les clients sont plutôt compréhensifs envers nos conditions de travail et essayent d'être tolérants dans les files d'attentes qui se crée au fur et à mesure de la journées devant les caisses. Car malgré ce qu'on essaie de faire pour y remédier et tous les moyens mis en place, beaucoup se déplacent pour les promotions qui sont annoncées et même si toutes les caisses sont ouvertes (ce qui fait plus de 80) ça ne suffit pas toujours à répondre à la demande !
Et puis on approche de la période des fêtes...

Certaines sont en salles de pause et profitent pendant quelques minutes de ce qu'on nous offre. On apprécie le calme et le silence aussi. Ces jours-là c'est plus convivial, on discute toutes entre nous sans trop faire de différence. Le ton est léger, les sujets variés. Le boulanger, lui, a eu de quoi faire ce matin pour remplir nos grandes boîtes de patisseries ! Il y en a pour tous les goûts et pour tous le monde et en principe toujours en abondance. Parfois on voit nos supérieurs venir chercher toute une corbeille pour l'emmener dans leur bureau, et il faut alors qu'on vienne nous en remettre pendant deux ou trois fois souvent sinon c'est la catastrophe annoncée !

Et moi je reprendrai bien une petite tasse à la machine à café ! Et si j'ose, je réclamerai une double portion étant donné que j'ai été désignée comme "hôtesse de caisse très agréable et très accueillante" parmis celles qui ont été évaluées ces dernières semaines. Je suis fière de faire partie de la petite liste, et à chaque fois que je passe devant le tableau d'affichage et que je vois mon nom inscrit tout en haut, je ne peux pas m'empêcher de sourire et de regarder mon badge "I love Auchan" qui est encore plus de rigueur dans ces cas-là ! Et celui-là c'est pas tout le monde qui l'a, mais il me le fallait. J'ai pas à me plaindre. Je me sens bien là-bas au milieu des autres.
Je donne le meilleur de moi et on m'accepte telle que je suis.
Et tant que les clients restent courtois, tout va bien pour moi. ~

Publié dans Humeur en chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ladymoon* 15/11/2008 15:58

Bonjour Alison, Bon courage!Gros bisous & très bon week-end!  ;o)

Djemaa Pascal 13/11/2008 09:40

Bonjour, ton blog est sympa! Pascal.