Premier séjour : du 19 au 23 avril 2009

Publié le par Alison

Pendant les quatres mois qui viennent, je vais donc effectuer plusieurs aller-retours en TGV afin de pouvoir partager le plus de moments possibles avec mon chéri qui lui restera tout le temps sur place et ne reviendra chez nous qu'une fois sa mission en intérim accomplie (pour ceux qui auraient manqué une étape : voir l'article précédent qui explique tout !) D'une part parce qu'il y a beaucoup de kilomètres qui nous sépare et que c'est difficilement envisageable de faire la route en voiture en un week end, et d'autre part parce que je bosse tous les samedis et que lui finissant tous les vendredis soirs et reprennant tous les lundis matins sans exceptions, ça servirait donc à pas grand chose de faire le trajet pour deux jours, vu l'éloignement géographique et les contraintes professionnelles de chacun qui sont elles aussi bien présentes malgré ce qu'on pourrait croire.

En fonction de ça, nous avons prévu de nous voir environ six fois. C'est le maximum qu'on va pouvoir faire, d'un point de vue purement réalisable et raisonnable. Car pendant que mon chéri travaille dans le sud ouest, je continue mon travail ici. Il m'est donc impossible de partir toutes les semaines, sinon le TGV deviendrait ma deuxième maison  et je vais y passer déjà suffisament d'heures comme ça pour imaginer en rajouter !

C'est pourquoi nous nous sommes organisés de la manière suivante : tous les dix jours je vais le rejoindre pour cinq jours. Puis je remonte pour effectuer mes 12h minimum de travail par semaine, extensible jusqu'à plus de 30h (et c'est dans ces moments-là que j'apprécie d'avoir un contrat modulable, car autrement je n'aurai pas pu avoir ces petites vacances improvisées, ça me permet d'avoir un emploi du temps très flexible, il suffit pour cela de pouvoir s'adapter) et mes heures de conduites manquantes (je devrais bientôt passer le permis) et ainsi dessuite.

Avec très peu de temps pour tout gérer au départ car nous avons appris qu'il partait très peu de temps avant la date effective : les billets de train à réserver, les affaires à descendre, les listes de ce qu'il faut apporter car de toute façon tout ne rentrait pas dans la voiture et on a pas pu tout prévoir non plus (la prochaine fois par exemple, je dois emmerner la tondeuse à cheveux, pour lui faire une petite coupe, oui, je suis aussi coiffeuse à domicile !) ou à l'inverse ramener entre deux fois et mon sac à défaire et à refaire tout le temps !

Mais passons sur les détails et venons-en au plus intéressant.

C'est lors de mon premier séjour, le premier d'une longue série donc, que j'ai découvert la ville dans laquelle mon chéri allait passer quatre mois. Il y était déjà installé depuis 3 semaines. Et sans moi le temps commencait à être long. Si, si c'est vrai ! Comment ça il y en a qui doute ?! Il faut dire que c'était aussi important pour lui que je vois où il était, car il allait vivre toute une saison loin de moi ! Et un quart d'année, vu comme ça, c'est quand même pas rien !

Une petite fiche s'impose pour vous présenter le lieu ! Voici quelques infos générales en ce qui concerne Port la Nouvelle (PLN dorénavant pour les intimes), et quelques photos persos, comme ça après avoir lu cet article vous connaitrez tout et vous pourrez venir l'esprit tranquille faire du tourisme comme nous, dans le sud de la France :
 
C'est une ville relativement jeune puisqu'elle vient de fêter ses 160 ans.

Elle fait partie du canton de Sigean, de l'arrondissement de Narbonne, du département de l'Aude et de la région Languedoc-Roussillon (comme ça maintenant vous ne pourrez plus dire que vous savez pas où sait !).
Et le code postal alors ? 11210, il ne vous manque plus que l'adresse si vous voulez m'écrire !

Ses habitants sont appelés les Nouvellois et il y a un nombre plutôt réduit d'habitants à l'année (environ 5 631).

Sa plage de sable fin fait environ 15 kilomètres de long et autant vous dire qu'à pied, j'ai toujours pas réussi à en venir à bout ! Et pourtant, c'est vraiment pas faute d'avoir essayer !

Le climat est de type méditerranéen. Il se caractérise par des hivers doux, des étés chauds et secs, des précipitations relativement peu abondantes, un ensoleillement et une luminosité très important.

Cependant la proximité de la Méditerranée, tout en modérant la température de l'air, occasionne souvent des entrées maritimes et des vents assez violents. Les vents dominants sont la Tramontane (vent d'ouest) et le "marin" (vent qui provient du sud-est). Et je peux vous dire que les rafales vous décoiffent !

Il y a plusieurs propositions quant aux origines du nom de "La Nouvelle" qui ont été évoquées : elle pourrait aussi bien provenir de l’expression "novas bellas” qui signifie "nouez les voiles" en français (oui parce que c'est de l'espagnol) utilisée par les marins que du latin “navilla” (canal maritime).

L'atout principal de la ville de Port la Nouvelle, c'est son port multifonctionnel qui constitue le troisième port français en Méditerranée. Il regroupe les statuts de port de commerce, de port de pêche et de port de plaisance.

En 2008, le port a enregistré un trafic de 1 926 395 tonnes, dont 2/3 à l'import et 1/3 à l'export. Doté de 9 postes à quai répartis sur plus de 1 250 mètres linéaires, le port de Port la Nouvelle se situe au 4ème rang des ports français céréaliers, au 9ème rang pour le trafic des produits pétroliers et au 2ème rang des ports de pêche de la région du Languedoc Roussillon pour les apports en poisson bleu (sardines et anchois).

Publié dans Mon Quotidien

Commenter cet article

Nico 04/08/2009 20:30

Eh eh, ouais, bien content d'en être revenu en tout cas ! Heureusement que tu es venue me rendre visite plusieurs fois ! :)Ah, et s'il y a des téméraires... Je ne le conseille pas pour les vacances si vous voulez vous baigner et bronzer sans vous faire fouetter par le sable... ;)