Humeur du jour - Mardi 20 Novembre 2007

Publié le par Alison

« Un [jour], dans le vent, je rejoindrai les partisans
De ceux qui ont de l'amour pour la vie
Un soir, dans la nuit, Il suffira d'un instant
Pour comprendre la force d'être uni »


Du Vent - Les Animals - Mano Solo

R--forme-Universit--.jpg

~ Prise en pleine manifestation ce matin :
Fonction Publique, Education, Hôpitaux, Services, Transports, Régimes Spéciaux, Etudiants...

Deux semaines de blocage sur un des campus de mon Université, côté Sciences Humaines et Sociales.

Pour essayer de comprendre ce qui va changer avec la Réforme des Universités, lire le dossier consacré par L'Officiel de la Recherche et du Supérieur, habituellement disponible sur abonnement, mais exceptionnellement mis gratuitement à disposition de tous. Comme une première lecture et une première recherche d'informations, vu l'ampleur du sujet, des débats qu'il sucite et des nombreux documents qui lui sont consacrés.

Je ferai probablement une note sur ce thème dans les semaines ou mois à venir. En attendant de voir les décisions qui seront prises dans les différents domaines concernés et comment cela va se traduire, il ne me reste qu'à me tenir à la page pour voir, notamment, ce que vont devenir les études supérieures... ~

Publié dans Humeur en chanson

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nico 20/11/2007 19:38

"T'as intérêt à tenir debout Car si demain tu sers à rien On va te j'ter comme un chien Pour qu'tu puisses une fois dans la rue Épouvantail aux mains tendues Effrayer le salarié Fermer ta gueule et pas bouger" Du vent - Les Animals - Mano Solo Pourquoi je mets cette partie ? Tout simplement car c'est ce que je crains le plus pour l'avenir de cette grève… Depuis quelque temps, on nous dit qu'on va pouvoir travailler plus pour gagner plus… Mais moi je commence à lire qu'il va falloir travailler plus pour payer plus ! Et oui, le pétrole flambe, les prix aussi, les logements, etc… Alors qu'est-ce qu'il fait le citoyen moyen qui veut quand même vivre ? Et ben il fait des crédits (après tout y'en a plein les spots de pub).  Mais pourquoi raconter ça ? Et bien c'est simple, le citoyen moyen qui a son loyer, ses remboursements, ses courses, etc à payer, et ben quand il fait grève, il est pas payé… Alors s'il veut pas qu'on le mette à la rue, il fait pas grève. Et il pert tous ses acquis sociaux. Si c'est pas bien orchestré tout ça !