Humeur du jour - Dimanche 25 Novembre 2007

Publié le par Alison

« Tu sais, c'est un mec bien mais j'veux pas t'influencer »

Dis-lui Oui - Les Risques du Métier - Bénabar

Best-of-blog.jpg

~ Cela fait quelques temps que je ne vous en avais pas parlé... Mais voilà une bonne occasion de le faire, puisque Bénabar était l'invité d'honneur de Vivement Dimanche et Vivement Dimanche Prochain sur France 2. Ladymoon qui commence à bien me connaître avait vu juste, j'ai passé mon après midi devant la télé...

Bénabar avait "carte blanche" en tant qu'invité principal pour établir le sommaire de l'émission ce qui manque souvent dans ce genre de programmes. Il était libre d'évoquer son parcours et ses univers à la manière qui lui correspondait le plus.. Des bénabarges étaient présents dans le public, puisque nous étions au courant via le forum de Bénabar qu'il fallait réserver cette date du 25 novembre 2007 sur notre agenda. Au départ, je n'étais pas plus que ça emballée par cette émission. Puis petit à petit un rassemblement de bénabarges de province et de la capitale s'était organisé et ça me faisait envie de les rejoindre. Mais bon, comme dans ces cas-là je réfléchis beaucoup et peut-être parfois trop, j'ai finalement décider de ne pas m'y rendre. Actuellement je ne peux quand même pas me permettre ce genre de folies. Alors, entre le coeur et la raison, lorsqu'il n'y a plus aucune logique et plus de limite, à quel niveau se décider ? C'est un peu triste que j'ai du me résoudre à écouter et faire ce qui était le plus raisonnable. Et pour le coup, c'était vraiment une question financière de mon côté. Parce qu'après au point de vu de mon emploi du temps, j'aurais pu monter sur Paris pour deux jours et ainsi pouvoir assister aux deux enregistrements qui étaient programmés en semaine. Mais c'est vrai aussi que je ne savais pas en fait si une émission de télé ça me tentait tant que ça même si il y avait Bénabar sur le plateau... J'aurai pu y aller c'est vrai, mais à choisir, je préfèrais me dire que je monterai sur Paris à la prochaine tournée, déjà que j'avais hésité pour la dernière date de sa dernière tournée à Bercy (mais bon là ça tombait pas super bien). Après coup, je regrette un peu de ne pas avoir fait le déplacement, surtout après avoir eu les impressions et les comptes rendus de ceux qui étaient présents, mais il y aura d'autres occasions, j'en suis sûre, donc y a pas de quoi se rendre malade...

On a ainsi pu redécouvrir son parcours, en photos, en images ou mêmes directement en paroles, notamment par les interventions de ses parents, présents sur le plateau. D'autres personnes de l'entourage professionnel ou plus personnel de Bénabar avaient répondu à son invitation, et je retiendrai, entre autres, deux moments de cette émission qui m'ont marqués et que j'ai bien aimés : la présentation de la série télévisée française : La Famille Guérin avec les deux acteurs principaux, François Cluzet et sa femme Valérie Bonneton sur place, ainsi que la visite de Patrick Pelloux.

Pour revenir à la Famille Guérin, il s'agit de 6 épisodes de 26 minutes diffusés en 2002. Bénabar avait participé à l'écriture des scénarios. Cette série met en scène des parents qui essaient d'inculquer à leurs enfants des valeurs... pas toujours très morales. Ainsi, la mère se soucie essentiellement de sa personne, le fils n'est intéressé que par l'argent tandis que le père est dépassé par les événements. Seule la fille fait preuve d'un comportement raisonnable. Ils ont diffusés quelques extraits et les quelques courtes scènes qu'on a pu découvrir (pour ma part) étaient marrantes et prometteuses...

Quant à Patrick Pelloux c'est un médecin urgentiste de Paris dont l'action a été importante notamment au cours de l'été 2003 lors de la canicule et qui s'est très bien exprimé, je trouve, sur diverses questions concernant la santé de près ou de loin et les problèmes que rencontre notre société, l'univers hospitalier, les Urgences en matière de santé en général.

On a senti Bénabar impliqué et touché comme il sait l'être quand il devient sérieux et qu'il laisse l'autodérision de côté. Petit à petit, il commence à faire savoir et montrer ses engagements pour différentes causes, mais tout cela d'une manière humble en mettant en avant ce qu'il défend et non sa personne (comme beaucoup le font et s'en servent !), et on voit bien que ça part d'abord d'une implication personnelle, sa notoriété lui servant juste de tremplin et de médiatisation pour ces causes. Et ce Bénabar-là, il me plait beaucoup... Je me reconnais dans ce qui l'intéresse et dans ses préoccupations autant diverses qu'il en existe, et en même temps il nous détourne un peu de la chanson pour nous faire comprendre que le monde autour de nous a besoin de chaque petite contribution, de chaque personne, de chaque petit élément mis bout à bout, et petit à petit, avec le temps, même si j'en doutais pas avant de savoir tout ça, je m'aperçoit qu'il est vraiment un chouette gars au-delà d'être un chanteur que j'adore et une bête de scène. Je sais pas, il a un petit quelque chose en plus. C'est cette façon de faire, d'être discret, de savoir s'effacer, d'être simple, modeste, réservé, de mesurer ses propos et ce qu'il peut faire qui font que je l'apprécie vraiment, vraiment beaucoup. C'était peut-être ce qui me manquait jusqu'à présent avec tous les autres qui sont passés avant lui et sur lesquels je ne m'arrêtait pas plus d'une période, après laquelle, j'étais souvent surprise et déçue par la personne qui était derrière. Pouvoir m'identifier à un minuscule terrien, un homme bien conscient de sa vie et un citoyen réaliste, c'est ça que j'aime aussi chez lui.

Du côté artistique, il ne faudrait pas oublier plusieurs petits détails qui ne trompent pas...
Son dernier album en date (et mon préféré) Reprise des Négociations c'est vendus à plus de 1 000 exemplaires, au point de passer ainsi de Triple Disque de Platine à Disque de Diamant au tout début de l'année. Il a également reçu la Victoire de la musique le 10 mars dernier pour l'artiste interprète masculin de l'année 2007 et son premier titre extrait de son dernier album, Le Dîner, a reçu le prix de Chanson Originale de l'année. Il faut que je rappelle aussi qu'en 2004, son troisième album, après La P'tite Monnaie et Bénabar, Les Risques du Métier, avait été désigné comme le meilleur album de variétés toujours aux Victoires de la Musique. Mais je ne le connaissais, à cette époque là, pas encore.

Enfin, aujourd'hui, Bénabar fêtait ses 10 années de sa toute jeune carrière, qui je l'espère ne sont que les premières... Cela fait maintenant quelques temps qu'il s'illustre dans cette discipline artistique et qu'il est reconnu dans le monde des médias. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose, mais on peut-être sûr d'une chose c'est qu'il restera le même au fils des années et peu importe la pression...

Rendez-vous à l'automne prochain pour son cinquième album.

Pour le reste, je ne vous avez pas prévenu, et je n'ai rien à dire pour ma défense, si ce n'est que les vrais fans, de pure souche, étaient au courant et devant leur télé ! ~

Publié dans Humeur en chanson

Commenter cet article

élise 28/11/2007 22:46

bon en fait jvais attendre d'avoir vu en intégralité l'émission pour venir lire ici ^^

élise 27/11/2007 16:36

dis pas ça, j'ai refait une crise de bénabargie qui s'est traduite par un soulage,  bénabar revenait toutes les 5 min ds la discussion... bref la personne à qui j'avais prétendu avoir guéri il y a qq semaines ne croit plus en mon crédit (ahaha)disons que la tournée étant malheureusement loin, avec les gens j'arrive à me contenir et là, rechute... regarder drucker à la télé nuit gravement à votre santé mentale.oui dslée pr le doublon, j'ai cru avoir fait une fausse manip mais ds le doute j'ai précisé que c'était peut être posté... lalalalalaon est carrément après demain, tu nous dois des explications..fais gaffe à ta ptite gueule !.. en voyant la famille guérin, j'ai direct pensé à l'adolescente, à surveiller de près cette série...

Alison 27/11/2007 21:11

A qui le dis-tu... Je sais pas si je dois le dire ici ou si je peux pas. Mais j'ai fait un rêve de fou (qui a duré super longtemps en plus), genre je me suis réveillée à je sais plus trop quelle heure alors que ça devenait intéressant (là faut imaginer la fille dégoutée), je me suis levée et tout (notamment pour boire un coup et me remettre de mes émotions), et en me recouchant, j'ai repris et continué le déroulement de ma petite histoire ! Et quand je me suis levée pour de bon, je me suis rendue compte que ça avait duré super longtemps, et entre temps il s'était écoulé 3-4h. Alors que ça faisait longtemps que ça m'était pas arrivé. Je crois que c'était dans la nuit de samedi à dimanche en prévision... D'habitude, les rares fois que ça se produit c'est avant ou en post soirée de concert. Mais bon, n'insiste pas, je raconterai pas, c'est du domaine de la vie privée là et je garde ça pour moi. Et puis je suis pas sûr que ça soit passionnant pour les non-bénabarges ! Enfin, c'était trop bien... Mais bon à part ça, j'ai pas grand monde à qui en parler... Puisque je suis toute seule ! Donc c'était ma manière à moi, d'autoconditionner mes songes sans préméditation ! Mais j'ai bien aimée l'émission. Pas mal du tout je trouve. Alors c'est vrai qu'il n'y avait rien de bien nouveau, mais les 2 ou 3 photos bien marrantes de sa jeunesse, ajoutées aux détails qui m'avaient échappés jusque là, ça faisait bien quelques bricoles que je savais pas ou que je connaissais pas... Et puis le style aussi... Et puis quoi encore, c'était un 100 % (mouais, sur la forme on en doute un peu mais c'est toujours mieux que rien) mais quand même consacré à Bénabar ! Ca m'a bien plu et bien fait plaisir ! Pour la Famille Guérin, ouais, ça m'a fait penser comme toi à cette chanson ! Le problème c'est qu'apparement (et c'est toujours comme ça quand il y a un truc d'intéressant) cette série (de 6 épisodes) a été diffusée en 2002... Et je pense pas qu'ils la rediffuseront un jour. Enfin, on peut toujours attendre, à ce qu'il parait, l'espoir fait vivre. Bon, je te laisse, j'ai un commentaire de texte (ou plutôt de citation à faire) à faire (ou pas !) d'ici demain !?

élise 26/11/2007 18:46

en effet

Alison 27/11/2007 15:42

Oui, j'avais remarqué

élise 26/11/2007 18:45

j'ai même envie de dire pour le postage: on s'en sortira pas si t'y mets pas du tienj'adore parler comme "ça"il est possible que tu aies deux fois ce même commentaire ^^

Alison 27/11/2007 15:41

Et alors ? qu'est-ce qu'il t'est arrivée ? Ca y'est, ça voit Bénabar à la télé, et ça sait plus se tenir...

élise 26/11/2007 18:44

j'ai même envie de dire pour le poste d'auj: on s'en sortira pas si t'y mets pas du tienj'adore parler comme "ça"

Alison 27/11/2007 15:39

C'était bien trouvé ! Tu peux continuer si tu veux...